La Liberté

Mieux gérer le bois de chablis

07.05.2018

Ursy »  L’association ForêtFribourg prévoit plusieurs lieux où stocker le bois après d’éventuelles catastrophes naturelles.

Autigny, Granges-Paccot, Hauterive, Vaulruz, Broc et La Roche. C’est dans ces six communes que pourrait être stocké le bois de chablis, soit celui provenant d’arbres renversés lors de dégâts naturels. Une information communiquée samedi matin aux propriétaires de forêts du canton, réunis en assemblée à Ursy. Ce bois ne passera donc pas à la déchiqueteuse. «Les scieurs ont donné leur accord de principe concernant la transformation du bois de chablis», indique Fritz Burkhalter, président de ­ForêtFribourg.

Pas question en revanche de se réjouir des retombées d’un nouveau Lothar. «Depuis l’ouragan il y a presque vingt a

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00