La Liberté

«Nous devons être plus que vigilants»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
L’incidence, à savoir le nombre de cas de Covid-19 pour 100'000 habitants sur une période de 14 jours, s’élevait hier à 676 dans le canton de Fribourg. © Alain Wicht-archive
L’incidence, à savoir le nombre de cas de Covid-19 pour 100'000 habitants sur une période de 14 jours, s’élevait hier à 676 dans le canton de Fribourg. © Alain Wicht-archive
Partager cet article sur:
25.11.2021

Le Covid-19 regagne du terrain, dans le canton de Fribourg comme ailleurs en Suisse. Le point avec le prof. Vincent Ribordy, médecin-chef du service des urgences et directeur médical ad interim de l’Hôpital fribourgeois (HFR).

Nicolas Maradan

Le nombre de cas de Covid-19 est actuellement en forte hausse dans le canton de Fribourg. Faut-il s’en alarmer?

Vincent Ribordy: Oui, même si la notion d’alarme n’est pas forcément appropriée, car nous sommes face à une maladie qui est presque devenue endémique et qui fluctue selon des logiques épidémiologiques. Et nous n’avons jamais banalisé cette problématique. Toutefois, c’est vrai que le nombre de cas remonte. Nous devons donc être plus que vigilants.

En revanche, le nombre de patients pris en charge aux soins intensifs de l’HFR à cause du Covid-19 reste faible. Un paradoxe?

Durant la première et la deuxième vague, il y avait une proportionnalité entre le nombre de cas et le nombre de patients admis aux soins intensifs. Mais aujourd’hui, cette proportionnalit&

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00