La Liberté

«Nous payons un lourd tribut!»

Le chantier de la traversée de Belfaux s’achève ces jours, sous un soleil de plomb. Les travaux auront duré plus d’un an et demi. © Alain Wicht
Le chantier de la traversée de Belfaux s’achève ces jours, sous un soleil de plomb. Les travaux auront duré plus d’un an et demi. © Alain Wicht
24.07.2018

Les travaux sur la route cantonale à Belfaux durent depuis plus d’un an. Habitants et commerces souffrent

Nicole Rüttimann

Belfaux » Bruit, relents de bitume, déviations, bouchons. Les travaux de la traversée de Belfaux – en parallèle à ceux du rail à Givisiez quelque temps – durent depuis plus d’un an. Et ils pèsent sur le moral des habitants et des automobilistes. Réalisé en plusieurs étapes, le chantier principal de la route cantonale devrait se clore aujourd’hui, soit deux mois après la date prévue. Puis deux jours en septembre pour la pose du tapis phonoabsorbant. Après cela, libération? Les Belfagiens n’osent plus y croire. Quant aux commerces, ils ont payé un lourd tribut aux travaux, accusant une chute parfois vertigineuse de leur chiffre d’affaires.

Pertes «énormes»

«Nous sommes fortement pénalisés», déplore Maguy Schöni, responsable du garage Schöni. «Je viens de recevoir les

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00