La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

On cherche: président du Tribunal

Justice • Un seul candidat, lors de la dernière élection, pour présider le Tribunal de la Sarine: pourquoi ce manque d’attractivité d’une fonction importante? Politisation, surcharge, salaires, les explications sont diverses.

Le Tribunal d’arrondissement de la Sarine ne suscite que peu d’appétit chez les juristes. © Aldo Ellena
Le Tribunal d’arrondissement de la Sarine ne suscite que peu d’appétit chez les juristes. © Aldo Ellena

Louis ruffieux

Publié le 31.05.2016

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

«Oui, c’est inquiétant.» Dans le monde judiciaire, on se préoccupe du faible nombre de candidats qui se présentent pour les postes de magistrat de première instance. Le 10 mai dernier, le Grand Conseil a élu l’unique prétendant à la présidence du Tribunal d’arrondissement de la Sarine. L’homme, José Rodriguez, greffier-chef de ce tribunal, n’était pas contesté.

Cette candidature unique n’était «malheureusement pas une exception», constate Jérôme Delabays, président du Conseil de la magistrature. Le juge cantonal cite d’autres présidents du Tribunal de la Sarine qui ont accédé à leur charge sans concurrence. «Je ne suis pas alarmé mais on doit s’interroger sur ce manque de candidatures», estime Fabien Gasser, procureur général.

D

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00