La Liberté

«On laisse ces étudiants en plan»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Etudiant en 3e année Bachelor de Sciences biomédicales à l’Université de Fribourg, Marco Cecconi se dit «usé» par la situation. Charly Rappo
Etudiant en 3e année Bachelor de Sciences biomédicales à l’Université de Fribourg, Marco Cecconi se dit «usé» par la situation. Charly Rappo
Partager cet article sur:
04.12.2020

Suivre les cours à distance est un défi pour certains étudiants des hautes écoles du canton, ils sont inquiets

Nicole Rüttimann

Fribourg » «Nous avons fait face à une crise. Mais elle s’est muée en marathon. Les frustrations s’accumulent, la lassitude s’installe.» A l’instar de Marco Cecconi, en 3e année Bachelor de Sciences biomédicales à l’Université de Fribourg, les étudiants des hautes écoles du canton sont nombreux à souffrir de la situation liée au Covid-19, contraints de suivre les cours totalement ou en partie à distance. Un scénario qui se répète depuis mars, puisqu’ils y sont à nouveau astreints et ce pour une durée encore indéterminée. Si certains y relèvent des avantages, la plupart témoignent des mêmes difficultés: se motiver et rester concentré des heures devant l’écran, poser des questions hors du cadre ou être confrontés aux problèmes logistiques et

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00