La Liberté

«On sent un petit vent arrière»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
«Le plan sectoriel vélo porte sur un volume d’investissements de 157 millions de francs sur vingt ans», rappelle le conseiller d’Etat Jean-François Steiert. © Lib/Alain Wicht-archives
«Le plan sectoriel vélo porte sur un volume d’investissements de 157 millions de francs sur vingt ans», rappelle le conseiller d’Etat Jean-François Steiert. © Lib/Alain Wicht-archives
«On sent un petit vent arrière»
«On sent un petit vent arrière»
«On sent un petit vent arrière»
«On sent un petit vent arrière»
Partager cet article sur:
12.07.2020

Que fait le canton pour promouvoir l’utilisation du deux-roues? Le ministre Jean-François Steiert répond

Stéphanie Buchs

Interview » Le vélo semble avoir conquis le cœur des Fribourgeois. Comme mode de déplacement pour éviter les transports publics en cette période de coronavirus ou comme loisir, le deux-roues a la cote. Les ventes de vélos sont certes en augmentation (La Liberté du 18 juin), mais existe-t-il d’autres chiffres concernant son utilisation? A la Direction de l’aménagement, de l’environnement et des constructions (DAEC), on compte le nombre de vélos à plusieurs endroits dans le Grand Fribourg.

A Grandfey, par exemple, sur les 159 premiers jours de l’année (jusqu’au 8 juin 2020), 204 vélos sont passés par jour avec une pointe à 743 vélos le dimanche 24 mai, selon les chiffres de la DAEC. Ces comptages montrent de manière générale une augmentation massive du trafic cycliste durant la période de semi-conf

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00