La Liberté

Oui à l’apprentissage par immersion

09.11.2018

Langues » Le Grand Conseil a accepté une motion demandant de favoriser l’apprentissage par immersion de la langue partenaire, le français ou l’allemand.

Certes, Fribourg se targue d’être un canton bilingue, avec en tout 22% des écoliers accomplissant leur cursus obligatoire en allemand. Ce qui ne veut pas dire que tous les Welches y maîtrisent à la perfection le Seislertütsch, ni même le Hochdeutsch. Hier matin, le Grand Conseil a donc accepté la motion du socialiste Pierre Mauron (Riaz) et du libéral-radical Peter Wüthrich (Domdidier) demandant de faire en sorte, par le biais de la loi scolaire, que l’apprentissage de la langue partenaire soit assuré par des mesures d’enseignement par immersion, à savoir avec un déplacement volontaire des enseignants dans des classes de l’autre langue ou un enseignement de certaines branches dans l’autre langue. «Il n’y a pas de meilleur moyen pour apprendre une langue. Et il faut commencer dès le plus jeune âge», abonde Peter Wüthrich. «No

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00