La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Pas de gel de la route Marly-Matran

Le Grand Conseil a rejeté une pétition demandant d’enterrer l’idée d’une nouvelle liaison routière

La route mise à l’enquête traversera notamment le vallon de Chésalles, où un pont doit être construit. © Charly Rappo
La route mise à l’enquête traversera notamment le vallon de Chésalles, où un pont doit être construit. © Charly Rappo
Pas de gel de la route Marly-Matran
Pas de gel de la route Marly-Matran

Thibaud Guisan

Publié le 09.10.2021

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Mobilité » La construction d’une nouvelle route entre Marly et Matran reste à l’ordre du jour. Hier, le Grand Conseil a nettement rejeté une pétition demandant au Conseil d’Etat d’abandonner cette idée de nouvelle infrastructure. Par 69 voix contre 17 (et deux abstentions), les députés ont plaidé pour continuer à aller de l’avant avec un projet mis à l’enquête en décembre 2020.

Munie d’environ 1000 signatures, la pétition avait été déposée par les sections fribourgeoises de l’Association transports et environnement (ATE), du WWF et de Pro Natura, ainsi que par le mouvement Grands-parents pour le climat. Le texte s’oppose tant à la liaison Marly-Matran qu’à la modification de la jonction autoroutière de Matran et demande aux autorités «de cesser immédiatement de développer des infrastructures routières et de faire de la place aux modes de transports alternatifs, aux espaces urbains partagés et à la biodiversité».

Globalement, le Grand Conseil ne voit pas de raison de st

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11