La Liberté

Pas de preuves contre Roger Schuwey

Le cadavre de la louve F13 a été retrouvé le 9 juin 2017 à La Villette, non loin de l’établissement du député Roger Schuwey. L’animal est mort empoisonné, tout comme six renards, un blaireau, un milan royal et un chat. © DR
Le cadavre de la louve F13 a été retrouvé le 9 juin 2017 à La Villette, non loin de l’établissement du député Roger Schuwey. L’animal est mort empoisonné, tout comme six renards, un blaireau, un milan royal et un chat. © DR
«J'ai auditionné beaucoup de monde et de nombreuses analyses ont été effectuées» Alessia Chocomeli-Lisibach
«J'ai auditionné beaucoup de monde et de nombreuses analyses ont été effectuées» Alessia Chocomeli-Lisibach
02.08.2018

La procureure chargée d’instruire l’enquête sur l’empoisonnement de la louve s’apprête à classer l’affaire

Patrick Pugin

Justice » Le député UDC Roger Schuwey ne sera vraisemblablement pas renvoyé devant un tribunal pour la mort de la louve F13. La procureure générale adjointe Alessia Chocomeli-Lisibach propose en effet le classement de l’affaire, faute de preuves: «J’ai auditionné beaucoup de monde et de nombreuses analyses ont été effectuées. Nous nous sommes donné beaucoup de peine. Mais au terme d’une instruction que j’estime complète, nous ne pouvons établir de manière claire que ces animaux – une louve, six renards, un blaireau, un milan royal et un chat – ont été empoisonnés par M. Schuwey.» Devant un juge, le député aurait dès lors de fortes chances d’être acquitté.

Alessia Chocomeli-Lisibach relève cependant que la décision finale reviendra au procureur gén&e

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00