La Liberté

Passes d’armes autour de l’hôpital

Il convient, pour le socialiste Pierre Mauron, de régler la question de la gouvernance de l’HFR, puis celle du financement des investissements avant de s’attaquer au statut du personnel. © Aldo Ellena
Il convient, pour le socialiste Pierre Mauron, de régler la question de la gouvernance de l’HFR, puis celle du financement des investissements avant de s’attaquer au statut du personnel. © Aldo Ellena
25.05.2018

Le débat sur l’HFR oppose les députés qui veulent agir globalement à ceux qui veulent établir des priorités

Patrick Pugin

Grand Conseil »   Empoignades autour de l’Hôpital fribourgeois, épisode deux. Les premières escarmouches, mercredi, avaient été fatales à une motion issue des rangs PDC et PLR qui demandait, entre autres, la sortie des collaborateurs du giron de la loi sur le personnel de l’Etat (LPers). Alliées de circonstance, la gauche et l’UDC étaient parvenues à renvoyer l’objet à la session de septembre (notre édition d’hier).

Dans la foulée, Pierre Mauron (ps, Riaz) et Nicolas Kolly (udc, Essert) déposaient une motion afin d’accélérer le processus de renouvellement du conseil d’administration de l’HFR, plus en mesure selon eux de mener les réformes nécessaires. Les deux députés estimant prioritaire ce changement de gouvernance, ils avaient requis le traitement en urgence de leur texte: le Consei

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00