La Liberté

Pisciculture, autopsie d’un fiasco

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
L’écloserie d’Estavayer est abandonnée par le Conseil d’Etat fribourgeois. Les œufs de poissons seront désormais produits à Colombier par le garde-faune Valère Bilat. © Alain Wicht, Charly Rappo
L’écloserie d’Estavayer est abandonnée par le Conseil d’Etat fribourgeois. Les œufs de poissons seront désormais produits à Colombier par le garde-faune Valère Bilat. © Alain Wicht, Charly Rappo
Partager cet article sur:
18.12.2019

Le Conseil d’Etat fribourgeois a décidé d’abandonner l’installation staviacoise et veut désormais produire les œufs de poissons à la pisciculture de Colombier (NE) grâce à un accord intercantonal

Lise-Marie Piller

Estavayer-le-Lac » C’est une débâcle phénoménale! La pisciculture d’Estavayer-le-Lac tombe définitivement à l’eau. Ayant coûté 2,4 millions de francs, elle avait d’abord été stoppée à cause de graves dysfonctionnements. Ceux-ci avaient provoqué la perte de millions d’œufs de poissons moins d’une année après sa mise en service en 2016. Le Conseil d’Etat a décidé de ne pas la faire repartir. L’information a été donnée hier lors d’une conférence de presse des conseillers d’Etat Jean-François Steiert, directeur de l’Aménagement, de l’environnement et des constructions, et Didier Castella, responsable des Institutions, de l’agriculture et des forêts. Les œufs de poissons fribourgeois seront désormais produits à la pi

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00