La Liberté

Plus assez de travail dans les EMS

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La dotation en personnel d’un EMS dépend du nombre de pensionnaires et du degré de complexité de leur prise en charge. Keystone/photo prétexte
La dotation en personnel d’un EMS dépend du nombre de pensionnaires et du degré de complexité de leur prise en charge. Keystone/photo prétexte
Partager cet article sur:
03.03.2021

La baisse du nombre de pensionnaires réduit les subventions contribuant à payer les salaires

Stéphanie Buchs

Social » Le manque de pensionnaires met certains Etablissements médico-sociaux (EMS) dans des situations délicates. Certains établissements n’ont plus le nombre de patients suffisant pour toucher les subventions qui contribuent à payer le personnel. Les autorités pointent du doigt un problème de surdotation en personnel. Toutes les régions du canton ne sont pas touchées de la même manière (lire ci-dessous). La situation est particulièrement problématique dans le district de la Glâne.

Le préfet Willy Schorderet, président du Réseau santé de la Glâne par sa fonction, avoue une situation difficile et «prenante». «Il y a quelques mois, nous demandions des efforts considérables aux employés des EMS, surtout en heures de travail supplémentaires à cause du Covid. Et maintenant, nous nous retrouvons av

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00