La Liberté

Point Rencontre Fribourg est en péril

17.09.2018

Il permet à des parents séparés ou divorcés de voir leur enfant malgré l’interdiction du droit de visite usuel

Nicole Rüttimann

Canton » «N’est-ce pas un sujet prioritaire de santé publique que de permettre à un enfant de connaître ses parents ou de maintenir des contacts avec chacun d’eux?» s’interroge Christiane Rossier Cosandey, directrice de l’association Point Rencontre Fribourg (PRF). Né il y a 24 ans, le PRF organise des rencontres entre parents et enfant visant à rétablir un droit de visite, interrompu après une situation conflictuelle. La demande augmente, et il se trouve en difficulté logistique, sans locaux adéquats depuis 2014, et financière, ayant même frisé la faillite en 2016.

Cette année-là, le PRF a accusé un déficit de 16 000 fr., sur un budget de 200 000 fr., son financement étant assuré par l’Etat à hauteur de 170 000 fr. par an. Il avait organisé 705 visites pour 51 situations familiales et 70 enfants. La DSAS a alors débloqué une aide de 36 000 fr. pour combler la perte de 2016 et apporter un soutien pour 2017. Le PRF compte une douzaine d’intervenants des domaines social, éduca

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00