La Liberté

Prêts à renoncer à leurs rentes à vie

Les ministres qui quittent le pouvoir après l’âge de 50 ans ou après au moins dix années de fonction ont droit à une rente à vie équivalant au maximum à 60% de leur dernier salaire. © Alain Wicht-archives
Les ministres qui quittent le pouvoir après l’âge de 50 ans ou après au moins dix années de fonction ont droit à une rente à vie équivalant au maximum à 60% de leur dernier salaire. © Alain Wicht-archives
26.04.2019

Les ministres sont disposés à s’affilier à la caisse de pension de l’Etat pour remplacer leurs rentes viagères

Nicolas Maradan

Retraite » Voilà des mois que les fonctionnaires fribourgeois s’inquiètent pour leur deuxième pilier, bousculés par le projet de révision de la caisse de pension cantonale. Mais désormais, la question des retraites se pose également pour les membres du Conseil d’Etat. Selon les dispositions actuelles, s’ils quittent le pouvoir après l’âge de 50 ans ou après au moins dix années de fonction, ceux-ci ont droit à une pension viagère équivalant au maximum à 60% de leur dernier traitement (le salaire annuel d’un conseiller d’Etat s’élève à 256’000 francs). Si les conditions précitées ne sont pas réunies, les ministres reçoivent, sous différentes formes, une somme pouvant aller jusqu’à trois ans de salaire. Ces règles sont aussi valables pour les préfe

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00