La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Pride à Bulle: «Le mot d’ordre, c’est la tolérance»

Plus de 8000 personnes ont participé au défilé qui a traversé le centre du chef-lieu gruérien. Témoignages.

Marie Riley (2e depuis la droite) était à l'origine des pancartes écrites en patois gruérien.
Marie Riley (2e depuis la droite) était à l'origine des pancartes écrites en patois gruérien.

Thibaud Guisan

Publié le 25.06.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Manu, Delémont, 38 ans

qui tient à défiler avec un grand drapeau du Jura

«Nous représentons la minorité LGBTQIA+ du Jura. Je suis un militant de la cause gay. Nous sommes un groupe d’une quinzaine de personnes de l’association Jura Gay. Nous participons à toutes les Prides qui ont lieu en Suisse romande. A chaque Pride, nous nous donnons rendez-vous au pied d’un grand drapeau jurassien. Les Jurassiens sont fiers. A Paléo, aussi, nous nous déplaçons avec un drapeau de notre canton. Il est important que les Prides commencent à avoir lieu dans des villes qui ne sont pas des capitales cantonales. Bulle ouvre la voie.»

(2e depuis la droite)

Marie Riley, La Brillaz, 37 ans

venue en famille

Les pancartes «Et si on chantait le Tranz des vaches?», «Nouthra dona di Maortsè di fiertè (Notre

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11