La Liberté

Puni pour des années d’injures xénophobes

12.08.2019

Justice » Quarante jours-amende avec sursis pour trois ans et demi de menaces, insultes et diffamation.

«La tolérance, il y a des maisons pour cela», disait Georges Clémenceau. De ces maisons, le bureau fribourgeois d’une assurance bernoise n’en était pas: durant trois ans et demi, une de ses collaboratrices a dû supporter la xénophobie de son chef, proclamée et clamée sur tous les tons et devant ses collègues. Le supérieur, un sexagénaire bernois, n’acceptait ni que sa collaboratrice soit étrangère, ni qu’elle ait une vie différant de ses convictions religieuses, qui étaient singulièrement étroites. Son inépuisable venin a fini par coûter au cadre quarante jours-amende avec sursis et une amende ferme de 300 francs, infligée par le Ministère public fribourgeois pour menaces, injures et diffamation.

De janvier 2015 à juin 2018, la dame a dû collaborer avec ce chef qui lui pourrissait la vie. Il la traitait de «sale étrangère», lui disait de rentrer dans son pays, asséna

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00