La Liberté

Quand il faut payer l’école du voisin

Vaulruz ne partagera pas les frais financiers de son école inaugurée en 2016. © Charly Rappo, archives.
Vaulruz ne partagera pas les frais financiers de son école inaugurée en 2016. © Charly Rappo, archives.
13.05.2019

Les fusions de cercles scolaires soulèvent des défis de financement et de coopération liés aux bâtiments

Charles Grandjean

Ecoles » Partager le salaire du concierge, diviser la facture du parc informatique ou répartir les frais de rénovation? Autant de questions qui se posent lors des fusions de cercles scolaires, qui se sont multipliées avec la nouvelle loi scolaire.

Depuis des années, le modèle de l’entente intercommunale, plus léger, est le mode de partenariat dominant. Mais son hégémonie est remise en question. Comme à Mézières ou à Rue, où certains évoquent le passage à l’association de communes. En jeu: la centralisation de l’école.

L’association La législation sur les communes prévoit deux modes de collaboration entre communes d’un même cercle scolaire: l’entente intercommunale ou l’association de communes. «Les statuts d’une association de communes doivent être approuvés pa

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00