La Liberté

Quelques minutes à vite oublier

Le couac survenu samedi est d’origine technique. Les solistes, eux, ont été exemplaires, comme ici pendant les répétitions. © Keystone
Le couac survenu samedi est d’origine technique. Les solistes, eux, ont été exemplaires, comme ici pendant les répétitions. © Keystone
23.07.2019

Le couac technique survenu samedi lors du Ranz des vaches n’aura pas de conséquences sur la fête

Charles Grandjean

Fête des vignerons » Un micro qui reste ouvert alors que les armaillis s’apprêtent à entonner le Ranz des vaches à la Fête des vignerons. Ce simple oubli a jeté le trouble parmi les solistes, samedi lors de la représentation de la journée fribourgeoise (La Liberté du 22 juillet).

Cet incident a surtout suscité une vive déception parmi certains Fribourgeois qui attendaient avec ferveur ce qu’ils considéraient comme le point d’orgue du spectacle. Mais, chez les représentants officiels, on refuse d’en faire une affaire d’Etat.

Une apothéose manquée

«C’était évidemment une catastrophe. Pour les chanteurs, ça doit être terrible», réagit le conseiller d’Etat Georges Godel, président du comité d’organisation de la présence fribourgeoise à l

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00