La Liberté

Quête d’apprentissage chamboulée

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les 
répercussions économiques de la crise 
sanitaire risquent 
de peser 
sur le nombre de places 
d’apprentissage. © Alain Wicht-archives
Les 
répercussions économiques de la crise 
sanitaire risquent 
de peser 
sur le nombre de places 
d’apprentissage. © Alain Wicht-archives
Partager cet article sur:
15.06.2020

L’incertitude autour du marché du travail pèse sur l’insertion des jeunes. Des stages ont été annulés.

Charles Grandjean

Travail » La crise sanitaire a joué les trouble-fête à l’heure où nombre de jeunes s’apprêtaient à signer leur contrat d’apprentissage. Pour d’autres, c’est le stage qui a été reporté, voire annulé. Conjugués à l’incertitude de la conjoncture économique, ces retards préoccupent plusieurs acteurs de l’insertion dans le monde du travail.

Recrutement en ligne

«Habituellement, la plus grande entrée de signatures de contrats d’apprentissage a lieu entre mars et mai», explique Thomas Di Falco, chef du Service de l’orientation professionnelle. Sur les 4221 élèves fribourgeois en âge de quitter l’école obligatoire, 722 n’avaient pas de solution pour la suite en date de mercredi. «Des contrats sont actuellement signés et d’autres le seront entre

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00