La Liberté

Rififi politico-féministe pour un poste

L’UDC Nicolas Kolly, président de la Commission de justice du Grand Conseil, avait décidé, avec ses collègues, de privilégier une candidature féminine. © Aldo Ellena-archives
L’UDC Nicolas Kolly, président de la Commission de justice du Grand Conseil, avait décidé, avec ses collègues, de privilégier une candidature féminine. © Aldo Ellena-archives
10.09.2019

Qui succédera à la procureure Yvonne Gendre? Les calculs partisans ont joué à plein ce mardi après-midi

Marc-Roland Zoellig

Grand Conseil » Figure romande de la lutte contre les violences sexuelles, la procureure Yvonne Gendre a dû passer un après-midi agité en suivant les débats du Grand Conseil hier. La magistrate, qui prendra sa retraite à la fin de l’année, n’en a jamais fait mystère: elle souhaite ardemment que son poste au Ministère public soit repris par une femme. La Commission de justice du Parlement fribourgeois a fait savoir qu’elle partageait cette préoccupation, ignorant superbement au passage le candidat masculin pourtant privilégié par le Conseil de la magistrature. Mais c’était compter sans les manœuvres partisanes à l’œuvre en coulisses, qui risquent bien, au final, de briser le rêve de la future retraitée. L’épilogue de cette passe d’armes politico-féministe sera connu ce mercredi.

La situation é

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00