La Liberté

Sans-abri à Fribourg à l’ère du Covid-19

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
André et Kiz ont aujourd’hui les clés d’un appartement et travaillent aux ateliers de la Tuile. © Alain Wicht
André et Kiz ont aujourd’hui les clés d’un appartement et travaillent aux ateliers de la Tuile. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
17.09.2020

Arrivés au foyer de la Tuile pendant la crise du coronavirus, deux sans-abri témoignent.

Alice Caspary

Sans-abri » «Ce qui caractérise la Tuile, c’est qu’on ne travaille pas que sur les symptômes, mais aussi sur les causes. Cela ne s’arrête pas à l’accueil d’urgence. Nous offrons également un vrai suivi, avec comme objectif la réinsertion.» D’office, Eric Mullener, directeur de la Tuile, annonce la couleur. L’institution fribourgeoise, sollicitée par plus de 500 personnes chaque année, «ne laisse jamais sa porte fermée». Avec une structure répondant à toutes les demandes d’hébergement et un réel soutien à la réinsertion, le but est de trouver la meilleure façon de rendre «l’usager» de la Tuile à nouveau indépendant.

Se retrouver sans toit? C’est ce qui est arrivé &agra

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00