La Liberté

Service de l’enfance analysé

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
14.01.2020

Organisation » L’automne dernier, le Grand Conseil a augmenté le budget du Service de l’enfance et de la jeunesse de 600 000 francs afin de créer de nouveaux postes pour faire face à l’augmentation du nombre de dossiers, par ailleurs toujours plus complexes. Dans sa réponse au député Nicolas Kolly (udc, Essert), publiée hier, le Conseil d’Etat indique que les 7,8 postes supplémentaires (équivalents plein-temps) prévus au budget 2020 diminueront de manière importante le nombre de dossiers à charge des intervenants en protection de l’enfant. Ces dernières années, chacun traitait une centaine de dossiers. En 2020, le ratio entre les situations et les EPT devrait chuter à 74.

En comparaison intercantonale, le Valais affiche 80 dossiers par EPT en 2018, entre 53 et 55 à Genève, 80 à Neuchâtel avec un objectif pour réduire ce chiffre à 70. Dans le canton de Vaud, un collaborateur suit une soixantaine de dossiers. Compte tenu de la diversité des fonctionnements internes, ces chiffr

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00