La Liberté

Ses implants mammaires ne seront pas remboursés

11.10.2019

Tribunal cantonal » Mécontente du bonnet A obtenu après son traitement hormonal, une transsexuelle voulait que son assurance-maladie finance son augmentation mammaire. C’est non.

Née homme en 1992, une transsexuelle ayant entamé à l’âge de 24 ans les traitements nécessaires à sa réassignation sexuelle ne pourra pas se faire rembourser l’opération d’augmentation mammaire qu’elle a subie en été 2017, un peu plus d’une année après le début de sa transition. Sa vaginoplastie de 2018 a, en revanche, été prise en charge par son assurance-maladie de base.

Saisi d’un recours de la patiente, le Tribunal cantonal fribourgeois (TC) a estimé que le refus de l’assureur était justifié. Dans un arrêt publié sur internet, les juges se sont notamment fondés sur une jurisprudence spécifiant qu’un délai d’observation d’au moins deux ans était nécessaire entre le début des traitements hormonaux et toute intervention chirurgicale, histoire de «garantir que les opérations lourdes et irréver

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00