La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Soixante cas enregistrés en 2020

Avec sa plateforme de lutte contre les discriminations et le harcèlement, Fribourg fait œuvre de pionnier

Huit harceleurs de rue présumés ont été dénoncés. © Lib/Charly Rappo - photo prétexte
Huit harceleurs de rue présumés ont été dénoncés. © Lib/Charly Rappo - photo prétexte

Marc-Roland Zoellig

Publié le 04.02.2021

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Société » L’acceptation par le peuple suisse, le 9 février 2020, de l’initiative prônant l’interdiction de la discrimination en raison de l’orientation sexuelle a débouché sur une base légale permettant de punir les auteurs d’insultes et d’agressions à caractère homophobe ou transphobe. En décembre 2019, le Grand Conseil fribourgeois avait largement approuvé un mandat, soutenu par des représentants de l’ensemble des partis politiques, confiant à la police cantonale la mission de recenser les agressions visant spécifiquement les personnes LGBTIQ+. Ces deux événements ont abouti à la création d’une plateforme de lutte contre les discriminations et le harcèlement (dont l’activité a été élargie au racisme et au harcèlement de rue), qui a dressé mercredi le

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11