La Liberté

Son «filme ton porc» finit en justice

Les deux protagonistes retourneront devant le juge de police du district du Lac. © Fotolia
Les deux protagonistes retourneront devant le juge de police du district du Lac. © Fotolia
03.05.2018

Pour avoir filmé son supérieur lui faisant une proposition indécente, elle ira devant le juge de police

Marc-Roland Zoellig

Droit »   L’affaire a pour cadre une salle de réunion, dans les locaux d’une entreprise quelque part dans le district du Lac. Convoquée par son supérieur direct, avec lequel elle a entretenu une liaison par le passé, une femme décide de filmer ce huis clos au moyen d’une caméra cachée. Son ex-amant lui a signifié à plusieurs reprises que son travail ne donnait pas satisfaction et elle est menacée de licenciement. Durant l’entretien d’une quarantaine de minutes, l’homme lui explique qu’elle pourrait conserver sa place à condition d’accepter de coucher avec lui trois ou quatre fois par année, contre de l’argent.

La salariée montre alors son film à la direction. Conséquence: l’auteur de la proposition indécente est mis à la porte… et porte plainte contre sa dénonciatrice pour

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00