La Liberté

Test2: Les abeilles fribourgeoises reprennent du poil de la bête

a:3:{s:5:^title^;N;s:11:^description^;N;s:3:^alt^;s:92:^Cette année, les vaillantes butineuses se sont rapidement mises au boulot. Charles Ellena-A^;}
a:3:{s:5:^title^;N;s:11:^description^;N;s:3:^alt^;s:92:^Cette année, les vaillantes butineuses se sont rapidement mises au boulot. Charles Ellena-A^;}
28.02.2011

Après de dures années, les abeilles du canton se portent mieux. Bilan avec Michel Curty, tombé dans le pot de miel quand il était petit.

Propos recueillis parSamuel jordan

Cette année, les vaillantes butineuses se sont rapidement mises au boulot. Charles Ellena-A

Michel Curty est président de la fédération fribourgeoise d'apiculture (FFA) depuis plus de 20 ans. Il vient de remettre samedi sa charge au Gruérien Jean-Marie Gachet. Il évoque son indéfectible amour de l'apiculture et fait le point sur la santé du cheptel des abeilles fribourgeoises, décimé par la maladie et les vols entre 2008 et 2010.

Vous quittez la présidence de la FFA, êtes-vous fatigué des abeilles?

Michel Curty: Absolument pas! Le virus de l'apiculture m'a attrapé il y a plus de 50 ans et un tel virus, cela reste à vie! Mais j'aurai bientôt 70 ans et il est temps de passer le témoin.

A quand remonte votre premier souvenir des butineuses?

Quand j'étais enfant, nous avions devant notre ferme un immense tilleu

Pour lire la suite de cet article :

Découvrez La Liberté pour Fr. 9.-/mois, sans engagement

Profiter de l'offre
Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00