La Liberté

Trente-huit ans de vie au château

Au château de Bulle, André Geinoz a imprégné les lieux de sa passion pour la peinture et l’art sacré. © Alain Wicht
Au château de Bulle, André Geinoz a imprégné les lieux de sa passion pour la peinture et l’art sacré. © Alain Wicht
21.08.2018

Lieutenant de préfet, André Geinoz tire sa révérence après quatre décennies à la Préfecture de la Gruyère

Maud Tornare

Portrait » Lieutenant de préfet durant 24 ans, André Geinoz prendra sa retraite à la fin du mois, à l’âge de 65 ans. Arrivé au château de Bulle le 1er septembre 1980, le Grandvillardin aura passé trente-huit ans jour pour jour au château de Bulle. Une longue carrière qui l’a amené à collaborer avec quatre préfets: Robert Menoud mais surtout Placide Meyer, Maurice Ropraz et Patrice Borcard, les trois magistrats dont il a été le bras droit. Si aujourd’hui une formation de juriste est un prérequis pour accéder à la fonction de lieutenant de préfet, André Geinoz revendique un parcours atypique.

Débuts dans la chimie

Le Grandvillardin a d’abord travaillé comme laborantin chez Ciba-Geigy à Marly. A 27 ans, il quitte le monde de la chimie pour celui de l’administration. Il devient secr

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00