La Liberté

Treyvaux pleure son usine

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
L'entreprise, qui avait déjà connu des moments difficiles en 2015 et 2016 avait démarré ses activités en 1921. © Alain Wicht
L'entreprise, qui avait déjà connu des moments difficiles en 2015 et 2016 avait démarré ses activités en 1921. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
16.03.2020

L’émotion est vive dans la commune sarinoise après l’annonce du dépôt de bilan de Favorol Papaux. En près de cent ans, le village a tissé des liens très forts avec l’entreprise, devenue un pilier de l’économie locale

Thibaud Guisan

Economie » «Tout le monde connaît quelqu’un qui travaille ou qui a travaillé dans cette usine. Cette entreprise, au milieu du village, c’était quelque chose.» Treyvaux est sonné depuis l’annonce, la semaine dernière, du dépôt de bilan de Favorol Papaux. Le prélude à une prochaine mise en faillite.

A l’Auberge de la Croix-Blanche, à l’heure de l’apéritif, le sujet était incontournable il y a quelques jours: comment ce fleuron local, dont la qualité des fenêtres et des stores étaient reconnue dans toute la Suisse romande, a-t-il pu sombrer? Il faut dire qu’en près de cent ans – l’entreprise a démarré ses activités en 1921 – la commune sarinoise a tissé des liens très étroits avec «son» usine. «C’est une triste nouvelle. L&rsq

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00