La Liberté

Trop collant avec les femmes, il devra quitter le pays

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
13.02.2020

Justice » Pour avoir importuné plusieurs adolescentes et jeunes femmes à la gare de Chiètres et à Gstaad, un Erythréen a été condamné à 5 ans d’expulsion.

Le harcèlement de rue a régulièrement occupé le débat public dernièrement. Les résultats d’une étude sur la question, lancée l’été dernier par le Conseil communal de Fribourg, devraient être rendus publics à la fin de ce printemps. En attendant, le juge de police du district du Lac, à Morat, s’est penché hier sur un cas concret: un requérant d’asile érythréen de 24 ans devait répondre d’actes d’ordre sexuel avec des enfants et de multiples désagréments causés par la confrontation à un acte d’ordre sexuel pour avoir collé de trop près

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00