La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Un braqueur et deux visages

L’un des deux auteurs du brigandage d’Attalens comparaissait hier devant la justice

Le prévenu, avec un acolyte, avait braqué la succursale de la BCF en janvier 2020. © Antoine Vullioud
Le prévenu, avec un acolyte, avait braqué la succursale de la BCF en janvier 2020. © Antoine Vullioud

Stéphane Sanchez

Publié le 12.05.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Attalens » «Grouille, vite, donne l’argent, grouille-toi avant que je te bute!» Nous sommes le 10 janvier 2020. Axel* braque la succursale de la Banque cantonale, à Attalens. Bruce*, son complice, agite un .357 Magnum sous le nez du seul client et d’un employé présent. Axel, lui, contraint la guichetière à fourrer 42 500 francs dans un sac. L’affaire prend 45 secondes chrono. Jointe à un autre braquage, elle a valu 7 ans de prison à Bruce, déjà condamné pour ce braquage et un autre, en Valais. A son tour, Axel répondait hier de brigandage qualifié devant le Tribunal pénal de la Veveyse.

A entendre le Ministère public et la défense, ce trentenaire d’origine française et uruguayenne a deux visages. Pour le procureur Marc Bugnon, Axel est «un stakhanoviste du brigandage», un «incorrigible». La justic

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00