La Liberté

Un chant loin d’être immuable

Isabelle Raboud-Schüle, conservatrice du Musée gruérien, rappelle que le Ranz des vaches était d’abord apprécié des érudits. © Charly Rappo
Isabelle Raboud-Schüle, conservatrice du Musée gruérien, rappelle que le Ranz des vaches était d’abord apprécié des érudits. © Charly Rappo
23.02.2019

Le Ranz des vaches comme hymne officiel? Pas très utile, selon Isabelle Raboud-Schüle

Maud Tornare

Hymne » Le Ranz des vaches deviendra-t-il l’hymne officiel du canton de Fribourg? C’est en tout cas le souhait des députés UDC Nicolas Kolly et Michel Chevalley qui ont déposé une motion en ce sens. Isabelle Raboud-Schüle évoque les origines multiples de ce chant d’abord apprécié des érudits avant d’acquérir un statut populaire. Pour la conservatrice du Musée gruérien, si le chant fait vibrer le cœur de nombreux Fribourgeois, il reste toutefois peu représentatif de la population du canton.

D’où vient le Ranz des vaches et existe-t-il plusieurs versions de ce chant?

Isabelle Raboud-Schüle: Vers 1800, il existe une grande variété de mélodies, parfois très différentes, mentionnées dans tout l’Arc alpin, des Ormonts au Jorat vaudois jusqu’en Appe

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00