La Liberté

Un cran de sécurité pour les voitures

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les constructeurs doivent répondre de leurs conceptions, lorsqu’elles constituent un danger, estime Didier Baudois. © Alain Wicht
Les constructeurs doivent répondre de leurs conceptions, lorsqu’elles constituent un danger, estime Didier Baudois. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
22.03.2021

L’Attalensois Didier Baudois lance une initiative populaire fédérale «Pour des véhicules plus sûrs»

Stéphane Sanchez

Constitution » Aux CFF, l’Attalensois Didier Baudois s’occupe de contrôle qualité. Mais en privé, l’esprit analytique de cet ingénieur en génie logiciel va bon train. Sa marotte depuis 2007: l’ergonomie des voitures et la sécurité. «En dix ans, j’ai écrit à pas mal de constructeurs à ce sujet. Deux m’ont répondu: l’un pour me dire «Continuez d’acheter nos voitures» et l’autre pour m’inviter au Salon de Genève, où il m’a poliment expliqué qu’il ne ferait rien. Je me suis dit: si on ne peut pas influencer les constructeurs, pourquoi ne pas changer la loi qui les forcera à changer?» Ainsi est née l’initiative populaire fédérale «Pour des véhicules plus sûrs». La Chancellerie fédérale a publié le texte le 16 mar

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00