La Liberté

Un écusson qui dérange

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Panneau électoral à Grolley. © Alain Wicht
Panneau électoral à Grolley. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
25.08.2021

L’utilisation de l’écusson suisse sur une affiche électorale interpelle. Une pique est lancée contre Carl-Alex Ridoré

Stéphanie Buchs

Ici c’est Fribourg » L’écusson suisse apposé sur la pancarte électorale du préfet de la Sarine, candidat à l’élection au Conseil des Etats de cet automne, suscite une réaction. «Cette utilisation est illégale», accuse Laurent Passer sur son compte Facebook. Ancien conseiller juridique d’Isabelle Chassot alors qu’elle était conseillère d’Etat, Laurent Passer défend ouvertement la candidature de cette dernière au Conseil des Etats pour cet automne.

Dans sa publication sur Facebook, Laurent Passer argumente en citant l’article 8 de la loi fédérale sur la protection des armoiries de la Suisse et des autres signes publics (LPAP) du 21 juin 2013: «Les armoiries de la Confédération suisse, celles des cantons, des communes et des autres collectivités publiques reconnues par le droit cantonal, l

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00