La Liberté

Un guide pour adapter un logement aux seniors

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Dans le canton de Fribourg, on estime à 8 le nombre de personnes de plus de 65 ans qui chutent par jour dans leur environnement privé. Cela représentait des coûts de 116 millions de francs en 2015, selon l’Etat de Fribourg, qui précise que ce montant pourrait être de 250 millions en 2045. Illustration de Marc Roulin
Dans le canton de Fribourg, on estime à 8 le nombre de personnes de plus de 65 ans qui chutent par jour dans leur environnement privé. Cela représentait des coûts de 116 millions de francs en 2015, selon l’Etat de Fribourg, qui précise que ce montant pourrait être de 250 millions en 2045. Illustration de Marc Roulin
Partager cet article sur:
08.07.2021

L’Etat lance une série de brochures dont le but est d’informer sur divers domaines liés à la vieillesse

Lise-Marie Piller

Sécurité » Eviter que le domicile des seniors ne devienne un piège. Voilà ce que veut Anne-Claude Demierre, directrice de la Santé et des affaires sociales. Car à un certain âge, un escalier peut être redoutable. Se prendre les pieds dans un innocent tapis risque de conduire à une chute dont les conséquences seront peut-être dramatiques. Des assiettes situées tout en haut d’une armoire deviennent difficilement atteignables. «Les personnes ne maîtrisent parfois plus totalement leur vie quotidienne. Cela peut les amener à des stratégies d’isolement», expose la conseillère d’Etat. Or, la majorité des personnes de plus de 65 ans désirent rester chez elles plutôt que de déménager dans des structures prévues pour les aînés, selon Judith Camenzind, déléguée aux personnes &a

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00