La Liberté

Un insecticide ami des agriculteurs

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Un insecticide ami des agriculteurs
Un insecticide ami des agriculteurs
Les plantes souffrant de la jaunisse virale sont reconnaissables par leur couleur jaune. La betterave est quant à elle beaucoup plus petite. © Charles Ellena
Les plantes souffrant de la jaunisse virale sont reconnaissables par leur couleur jaune. La betterave est quant à elle beaucoup plus petite. © Charles Ellena
Partager cet article sur:
18.09.2020

L’industrie de la betterave souhaite la réintroduction de néonicotinoïdes pour assurer l’avenir du secteur

Chantal Rouleau

Sucre » La branche sucrière, tout comme les producteurs de betteraves à sucre, est inquiète. «Nous voulons continuer à produire du sucre suisse. Mais, dans les conditions actuelles, cela pourrait ne plus être possible», a souligné Andreas Blank, président du conseil d’administration de Sucre Suisse SA, hier matin lors d’une conférence de presse organisée à Bühl (BE), dans le Seeland, par la Fédération suisse des betteraviers. Sucre Suisse SA est le seul acheteur et transformateur de betteraves du pays, avec des usines à Aarberg (BE) et Frauenfeld (TG).

Recul des surfaces

Dans le collimateur de l’industrie: l’interdiction, depuis le 1er janvier 2019, des néonicotinoïdes. Selon les betteraviers, cet insecticide est le seul moyen de lutter contre les pucerons verts. Cet insecte, dont la population a atteint un nombre jamais-vu cet été, transmet aux plantes la jaunisse virale, une maladie qui attaque les cultures, amenant une baisse de rendement. Les pertes pour les producteurs s

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00