La Liberté

Un paradis de biodiversité végétale

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
A Massonnens, le jardin de Françoise Marmy s’étend sur 6000 m2 de terrain où s’épanouissent des centaines d’arbustes indigènes et d’innombrables plantes cultivées et sauvages. Charly Rappo © La Liberté
A Massonnens, le jardin de Françoise Marmy s’étend sur 6000 m2 de terrain où s’épanouissent des centaines d’arbustes indigènes et d’innombrables plantes cultivées et sauvages. Charly Rappo © La Liberté
A Massonnens, le jardin de Françoise Marmy s’étend sur 6000 m2 de terrain où s’épanouissent des centaines d’arbustes indigènes et d’innombrables plantes cultivées et sauvages. Charly Rappo © La Liberté
A Massonnens, le jardin de Françoise Marmy s’étend sur 6000 m2 de terrain où s’épanouissent des centaines d’arbustes indigènes et d’innombrables plantes cultivées et sauvages. Charly Rappo © La Liberté
A Massonnens, le jardin de Françoise Marmy s’étend sur 6000 m2 de terrain où s’épanouissent des centaines d’arbustes indigènes et d’innombrables plantes cultivées et sauvages. Charly Rappo
A Massonnens, le jardin de Françoise Marmy s’étend sur 6000 m2 de terrain où s’épanouissent des centaines d’arbustes indigènes et d’innombrables plantes cultivées et sauvages. Charly Rappo
A Massonnens, le jardin de Françoise Marmy s’étend sur 6000 m2 de terrain où s’épanouissent des centaines d’arbustes indigènes et d’innombrables plantes cultivées et sauvages. Charly Rappo
A Massonnens, le jardin de Françoise Marmy s’étend sur 6000 m2 de terrain où s’épanouissent des centaines d’arbustes indigènes et d’innombrables plantes cultivées et sauvages. Charly Rappo
A Massonnens, le jardin de Françoise Marmy s’étend sur 6000 m2 de terrain où s’épanouissent des centaines d’arbustes indigènes et d’innombrables plantes cultivées et sauvages. Charly Rappo
A Massonnens, le jardin de Françoise Marmy s’étend sur 6000 m2 de terrain où s’épanouissent des centaines d’arbustes indigènes et d’innombrables plantes cultivées et sauvages. Charly Rappo
Partager cet article sur:
17.05.2021

Françoise Marmy a créé un jardin où se côtoient plantes cultivées et sauvages. Il sera ouvert au public

Maud Tornare

Massonnens » Son jardin, Françoise Marmy le décrit comme un «joyeux mélange» où cohabitent de grands arbres fruitiers, des arbustes indigènes, des plantes sauvages et cultivées, des fruits et légumes rares et oubliés. A Massonnens, cette passionnée de nature entretient un véritable paradis végétal où chaque plante est la bienvenue. A l’occasion de la Fête des jardins romands, le public est invité à en découvrir toute la richesse. De la mi-mai à la mi-juin, une trentaine de jardins de Suisse romande, dont cinq en terres fribourgeoises, ouvrent leurs portillons aux visiteurs.

«Si quelques-uns sont des jardins d’essai ou d’expositions liés à une pépinière ou à une entreprise horticole, la plupart sont des espaces privés entretenus par des amoureux des plantes», in

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00