La Liberté

«Un salaire au mérite est impensable»

Markus Hayoz est à la tête du Service du personnel et d’organisation de l’Etat de Fribourg depuis trois décennies. © Corinne Aeberhard
Markus Hayoz est à la tête du Service du personnel et d’organisation de l’Etat de Fribourg depuis trois décennies. © Corinne Aeberhard
09.08.2018

Chef des ressources humaines de l’Etat de Fribourg depuis trente ans, Markus Hayoz prend sa retraite

Propos recueillis parNicolas Maradan

Interview » A la tête du Service du personnel et d’organisation (SPO) de l’Etat de Fribourg depuis 1988, le Singinois Markus Hayoz, à 63 ans, prend sa retraite. Bilan.

Le nombre d’employés de l’Etat de Fribourg a beaucoup augmenté depuis votre arrivée il y a trente ans…

Markus Hayoz: En 1988, le nombre d’employés de l’Etat de Fribourg s’élevait à 5700 équivalents plein-temps (EPT) pour une masse salariale de 500 millions de francs. Aujourd’hui, nous arrivons à 11 500 EPT pour 1,5 milliard de francs, y compris les charges sociales. Cela englobe tous les salariés payés sous le régime de la loi sur le personnel de l’Etat (LPers) y compris les hôpitaux et les autres établissements de l’Etat. Mais il faut tenir compte du fait qu’en 1992, le personnel enseignant

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00