La Liberté

Un trésor maintenu à l’ombre

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
© La Liberté
© La Liberté
Partager cet article sur:
24.11.2020

Abritées dans les anciennes prisons de Bulle, d’étonnantes collections ethnographiques ayant transité par l’Université de Fribourg pourraient se retrouver à la rue

Photos: Charly Rappo - Textes: Marc-Roland Zoellig

Patrimoine » Les anciennes prisons du château de Bulle abritent un trésor méconnu. Classés avec soin, certains encore rangés dans des boîtes en carton alignées sur des étagères, plus de 2200 objets ouvragés par des peuples parfois oubliés d’Océanie, du sous-continent indien, d’Afrique ou encore d’Amérique du Nord témoignent d’une saga aussi exotique que révolue: celle des missionnaires ethnologues de la Société du verbe divin (SVD). A Fribourg dans les années 1940 et 1950, cette congrégation religieuse catholique fondée au XIXe siècle, qui compte encore plus de 5000 membres dans une soixantaine de pays, avait comme figure de proue un Père autrichien né en Allemagne, Wilhelm Schmidt (1868-1954), dont la vie trépidante ferait un bon sujet de roman.

Sous la supervision de

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00