La Liberté

Un vendredi pas si noir de monde

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Manor avait installé une barrière pour empêcher un afflux trop important de clients. © Alain Wicht
Manor avait installé une barrière pour empêcher un afflux trop important de clients. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
27.11.2020

Reportage au centre-ville ainsi qu’à Fribourg Centre et chez Manor

Stéphanie Schroeter

Commerce » Des ballons ici ou là, des vitrines décorées et de nombreuses pancartes noires mentionnant toutes les réductions proposées affichent la couleur: c’est le Black Friday (vendredi noir en anglais, ndlr) dont le concept est issu des Etats-Unis. En ce dernier vendredi de novembre, le centre-ville de Fribourg ainsi que ses centres commerciaux ne sont pas noirs de monde, bien au contraire. A Fribourg Centre, on est loin de la cohue. La pause de midi approche, et les clients commencent «gentiment» à être plus nombreux selon certains vendeurs, enfin celles et ceux qui sont autorisés à parler à la presse.

La faute à Internet

«Il y a quand même plus de monde que d’habitude mais, cet après-midi, ce sera mieux», constate Nagui, vendeuse dans un magasin d’accessoires très prisés des enfants et adolescents. A deux pas de l&ag

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00