La Liberté

Une campagne à distance

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les partis n'auront pas l'occasion cette fois d'organiser ce type de rassemblement en faveur d'un candidat, par exemple. © Keystone- archive
Les partis n'auront pas l'occasion cette fois d'organiser ce type de rassemblement en faveur d'un candidat, par exemple. © Keystone- archive
Partager cet article sur:
30.11.2020

Les partis s’organisent en vue des communales de mars, une campagne rendue difficile par le Covid

Anne Rey-Mermet

Elections » Les partis politiques se posent tous la même question: comment faire campagne quand on ne peut pas aller à la rencontre des gens? En mars, les Fribourgeois éliront leurs autorités communales pour une nouvelle législature. Il reste un peu moins de deux mois pour constituer des listes de candidats. La pandémie de Covid-19 n’a pas fini de bousculer les habitudes et oblige les partis à repenser leurs façons de faire. Fini les assemblées, places aux visioconférences. «Toute l’émulation qu’il y a en réunion n’est pas vraiment la même lorsque ça se passe par écrans interposés», remarque Noam Rey, président du PDC de la Gruyère.

Certains estiment que cela complique la recherche de nouveaux candidats. «Nous faisons partie de beaucoup de sociétés locales, c’est aussi l’occasi

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00