La Liberté

Une charte contre le harcèlement

Pour la charte Aretha, les membres de Mille Sept Sans se sont inspirées du modèle anglais Ask for Angela, et de leur expérience vécue. © Alain Wicht
Pour la charte Aretha, les membres de Mille Sept Sans se sont inspirées du modèle anglais Ask for Angela, et de leur expérience vécue. © Alain Wicht
Une charte contre le harcèlement
Une charte contre le harcèlement
27.11.2018

Mille Sept Sans veut s’unir aux bars et clubs fribourgeois pour assurer le respect et la sécurité en soirée

Igor Cardellini

Fribourg » Les bars de Londres s’y sont mis en 2016 avec Ask for Angela. Depuis, les concepts contre le harcèlement à l’œuvre dans les bars et boîtes de nuit se sont multipliés dans les villes suisses. A Genève, La Gravière a lancé We Can Dance It, concept que la salle neuchâteloise La Case à chocs a rejoint dernièrement. Zurich et Winterthour ont mis en place Ist Luisa da? et des clubs lausannois, le Label Nuit. A Fribourg, l’association contre le harcèlement de rue Mille Sept Sans a présenté Aretha à plusieurs établissements du canton lundi soir. La charte, que tous les bars et clubs de la région sont invités à signer, doit permettre de garantir le respect et la convivialité dans la vie nocturne.

«Le harcèlement est encore trop fréquent et tout spécialement dans ces lieux. Avec Aretha,

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00