La Liberté

Une femme au bout du suspense

Yvonne Gendre (photo) est entrée au Ministère public fribourgeois comme procureure en 2003. Elle partira à la retraite le 31 décembre et sera remplacée par Stéphanie Amara, élue hier. © Charles Ellena-archives
Yvonne Gendre (photo) est entrée au Ministère public fribourgeois comme procureure en 2003. Elle partira à la retraite le 31 décembre et sera remplacée par Stéphanie Amara, élue hier. © Charles Ellena-archives
12.09.2019

La successeure d’Yvonne Gendre au Ministère public se nomme Stéphanie Amara

Marc-Roland Zoellig

Election » C’est Stéphanie Amara qui succédera à Yvonne Gendre au Ministère public fribourgeois. Cinq tours de scrutin – et des tractations entre groupes politiques – auront été nécessaires pour que le Grand Conseil arrête finalement, par huit petites voix d’écart, son choix sur cette juriste née en 1982 et travaillant déjà au Ministère public en tant que greffière à 100%. La nouvelle procureure a obtenu 55 suffrages contre 47 à Julien Aubry, qui était pourtant le favori du Conseil de la magistrature, Stéphanie Amara n’arrivant qu’en troisième position (La Liberté d’hier).

L’un des artisans de cette élection, le député socialiste Pierre Mauron, s’est offusqué hier que l’on puisse accuser le PS d’avoir potentiellement hypothéqué l’entrée d’une femme au Ministère public en soutenant une candidate issue de ses rangs, contre l’avis de la Commission de justice du Grand Conseil. Celle-ci avait recommandé, à une très large majorité et en dépit du préavis du Conseil de la magistratu

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00