La Liberté

Une mission: rester ouvert

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La Tuile a installé un lit pour un veilleur dans le bureau du directeur afin de maintenir les distances entre les gens, comme le recommande l’OFSP. © Alain Wicht
La Tuile a installé un lit pour un veilleur dans le bureau du directeur afin de maintenir les distances entre les gens, comme le recommande l’OFSP. © Alain Wicht
Dario Artunno, chef de projet en infrastructure, service technique
Dario Artunno, chef de projet en infrastructure, service technique
Partager cet article sur:
27.03.2020

Les structures qui accueillent des personnes sans domicile fixe se sont un peu réorganisées pour poursuivre leur tâche et garantir un abri sûr en ces temps de crise liée au coronavirus

Anne Rey-Mermet

Accueil » La consigne est claire: chacun doit rester chez lui et ne sortir que pour travailler, faire ses courses et autres activités jugées indispensables. Mais comment faire, quand on n’a pas de domicile où se confiner? La situation déjà difficile des personnes sans abri devient d’autant plus précaire en ces temps de crise. Pour le centre d’accueil La Tuile, à Fribourg, qui dispose à l’année d’une trentaine de places dans son hébergement d’urgence, la priorité en cette période de pandémie est de pouvoir continuer à accomplir sa mission.

Quelques adaptations

Mais pour pouvoir rester ouvert, La Tuile a dû procéder à quelques adaptations. «Notre capacité d’accueil maximale a baissé, passant à douze personnes, pour garantir la sécurité des usagers et du personnel

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00