La Liberté

Une montagne de déchets qui agace

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
En ville ou dans la nature, près d’un tiers des déchets générés à l’extérieur se retrouvent par terre, estimait l’an dernier l’Etat de Fribourg. © Charly Rappo
En ville ou dans la nature, près d’un tiers des déchets générés à l’extérieur se retrouvent par terre, estimait l’an dernier l’Etat de Fribourg. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
11.04.2021

Les ordures abandonnées seraient en hausse. Les actions de ramassage reprendront en septembre

Patrick Chuard

Environnement » «Je me révolte!» lançait un habitant de Courtepin la semaine dernière à propos des déchets abandonnés dans la nature. «Il n’est pas normal de retrouver partout des masques, des canettes, des bouteilles en plastique ou des mégots», ajoute Carole Plancherel-Bongard, l’ancienne syndique de Barberêche, qui a aussi exprimé sa colère sur les réseaux sociaux.

Ce genre d’incivilités n’a rien de nouveau, elle l’admet: «Chaque printemps, les gens sortent dans la nature et certains laissent des déchets derrière eux. Mais on voit que cela a pris de l’ampleur cette année pendant les vacances de Pâques, peut-être à cause du Covid-19», dit-elle. Des voix de tout le canton s’en plaignent: «J’ai ramassé un sac de 60 litres d’ordures… je p

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00