La Liberté

Une nouvelle chaire pour demain

Ivo Wallimann-Helmer a pris ses quartiers à l’Université de Fribourg le 1er octobre dernier. © Alain Wicht
Ivo Wallimann-Helmer a pris ses quartiers à l’Université de Fribourg le 1er octobre dernier. © Alain Wicht
18.04.2019

L’Université de Fribourg a commencé à développer une spécialisation «humanités environnementales»

Anne Rey-Mermet

Formation » Les défis présentés par le changement climatique ne sont pas uniquement scientifiques. Questions de société, d’éthique ou de justice se posent également. Depuis la rentrée de septembre, l’Université de Fribourg dispose d’une Chaire des humanités environnementales, pour sensibiliser de nouvelles générations d’étudiants aux problèmes de durabilité et ce de façon interdisciplinaire. Rencontre avec Ivo Wallimann-Helmer, titulaire de la Chaire des humanités environnementales.

Les humanités environnementales, une nouveauté à Fribourg?

Ivo Wallimann-Helmer: Il y a une très longue tradition de sciences environnementales à Fribourg. Mon rôle n’est pas de tout renouveler mais de structurer les choses un peu différemment. L’université a décidé de mettre en place une spécialisation «humanités environnementales», beaucoup d’autres programmes de science de l’environnement en Suisse, et ailleurs en Europe, sont plutôt tournés vers les sciences.

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00