La Liberté

Une peine de douze ans est requise

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les pompiers broyards sont intervenus à de nombreuses reprises pendant l’été 2017. Ici, le feu a détruit un rural dans le quartier de Vuary à Payerne le 29 juillet. © Alain Wicht-archives
Les pompiers broyards sont intervenus à de nombreuses reprises pendant l’été 2017. Ici, le feu a détruit un rural dans le quartier de Vuary à Payerne le 29 juillet. © Alain Wicht-archives
Une peine de douze ans est requise
Une peine de douze ans est requise
Partager cet article sur:
24.06.2021

Le Ministère public demande la mise en institution de l’incendiaire broyard qui avoue un feu sur douze

Chantal Rouleau

Broye » Douze ans. C’est la peine privative de liberté requise par le procureur général adjoint fribourgeois Raphaël Bourquin pour l’auteur présumé des douze incendies qui ont fait trembler la Broye du 9 juillet au 5 août 2017. Le Broyard de 25 ans a comparu hier et lundi devant le Tribunal pénal de l’arrondissement de la Broye qui siégeait à Granges-Paccot. Le Ministère public a demandé que le prévenu soit traité en institution, mesure préconisée par l’experte-psychiatre interrogée (voir ci-après). «L’accusé doit se soigner. Si on le laisse sortir comme cela, on court à la catastrophe. Seule cette mesure peut nous protéger de ce danger public», insiste le magistrat.

Pour rappel, si les sinistres n’ont pas causé de morts humaines, plusieurs animaux dont 24 chevaux et pon

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00