La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Une présidence lui a échappé

L’ex-ministre Georges Godel a retiré sa candidature pour la présidence de l’Interprofession du Gruyère

Georges Godel ne présidera pas l'Interprofession du Gruyère. Mais il a d'autres mandats, dont le présidence des Transports publics fribourgeois. © Charly Rappo
Georges Godel ne présidera pas l'Interprofession du Gruyère. Mais il a d'autres mandats, dont le présidence des Transports publics fribourgeois. © Charly Rappo

Magalie Goumaz

Publié le 27.01.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Terroir » L’ancien conseiller d’Etat et jeune retraité Georges Godel ne présidera pas l’Interprofession du Gruyère (IPG). Il confirme s’être retiré du processus de sélection fin 2021. «C’est assez simple, raconte-t-il. J’ai été sollicité puis auditionné à deux reprises. Ensuite, j’ai été surpris de ne pas recevoir d’informations concernant la suite de la procédure. J’avais un sentiment bizarre. J’ai alors annoncé mon retrait.»

Georges Godel l’aura compris: il y avait d’autres prétendants sur les rangs et il n’avait pas un soutien suffisant de l’interprofession pour l’emporter. Car la procédure est aussi complexe que la structure de l’organisation qui défend les intérêts du Gruyère AOP. Tous les acteurs de la fili&

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00