La Liberté

Une réforme plus contestée que prévu

Pour Georges Godel, conseiller d’Etat fribourgeois chargé des Finances (au centre), il s’agit «d’un magnifique résultat». © Alain Wicht
Pour Georges Godel, conseiller d’Etat fribourgeois chargé des Finances (au centre), il s’agit «d’un magnifique résultat». © Alain Wicht
30.06.2019

La nouvelle fiscalité des entreprises est acceptée par 55,8% des votants. Une victoire modeste

Magalie Goumaz

Analyse » Avec 55,8% de oui, le triomphe est modeste pour les partisans de la réforme fiscale et la défaite plus qu’honorable pour ses opposants. Car tout plaidait pour un écart bien plus large.

Les référendaires sont partis au combat à la dernière minute, la fleur au fusil, pour contrer la baisse envisagée du taux d’imposition sur le bénéfice des entreprises. A la manœuvre: le groupe Attac-Fribourg, soutenu par les syndicats, les Verts, les milieux de gauche, ainsi que les jeunes et les seniors du PS. Ils ont réuni les signatures nécessaires pour provoquer une votation populaire sur le sujet, mais ils se sont aussi retrouvés face à une coalition organisée comme une machine de guerre, composée du Conseil d’Etat, des partis de droite et des milieux économiques.

Avec peu de moyens et de forces vives pour faire campagn

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00