La Liberté

Une séance de fitness avant la messe

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Christiane Bovet fait résonner la voix de l’église de Grangettes, aidée ici de Jean-Marc Menoud. © Charly Rappo
Christiane Bovet fait résonner la voix de l’église de Grangettes, aidée ici de Jean-Marc Menoud. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
12.04.2021

Les cloches de l’église de Grangettes sont toujours actionnées à la main. La sacristine a de la poigne

Patrick Chuard

Glâne » «Tu m’aides à sonner les cloches?» Quand Christiane Bovet pose cette question à un paroissien de Grangettes, celui-ci se lève et s’exécute. Comme un bon élève. Il faut dire que Madame Bovet a été institutrice au village pendant 41 ans. On ne refuse rien à la maîtresse, comme au temps du livret et du syllabaire. A sa retraite, il y a cinq ans, elle a conservé son office de sacristine de la paroisse. Et à Grangettes, le job comporte une tâche originale: tirer sur des cordes pour faire sonner les cloches. Alors qu’il suffit de tourner un bouton pour actionner une sonnerie automatique dans toutes les églises paroissiales du canton, ici il faut payer de sa personne avec un minimum de poigne.

«Les gens sont contents de m’aider. Quand il y a des mariages, ils adorent sonner eux-mêmes»
Christiane Bovet

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00