La Liberté

Une unité pour prévenir les menaces

L’Unité de gestion des menaces (UGM) sera sous la conduite du commandant de la Police cantonale fribourgeoise et sous la haute surveillance du Conseil d’Etat. © Alain Wicht/La Liberté
L’Unité de gestion des menaces (UGM) sera sous la conduite du commandant de la Police cantonale fribourgeoise et sous la haute surveillance du Conseil d’Etat. © Alain Wicht/La Liberté
19.01.2019

Le Conseil d’Etat veut doter la police cantonale d’une équipe chargée d’évaluer les personnes à risques

Patrick Pugin

Police » Prévenir vaut toujours mieux que guérir. En matière de sécurité également. Raison pour laquelle le Conseil d’Etat et la police cantonale entendent instituer une nouvelle Unité de gestion des menaces (UGM), chargée de neutraliser les individus potentiellement violents avant qu’ils ne passent à l’acte.

«Dans un contexte où la défiance envers les institutions et l’autorité se développe, et où le recours à la violence est un risque davantage présent, il est nécessaire de disposer de compétences dans la détection et l’analyse de ce risque», a souligné hier devant la presse Maurice Ropraz, directeur de la Sécurité et de la justice. En proposant la création de l’UGM, le Conseil d’Etat concrétise par ailleurs l’une des priorités de la

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00